Parlons TEXTILES- avec Chantale Boutin, décoratrice intérieur.

Les tissus que nous introduisons dans nos décors, peu importe leur couleur et leur fonction, suggèrent un style, voir même une émotion!

Le velours, la laine et la fausse fourrure nous offrent une image de luxe et de chaleur associée au cocooning hivernal, ces textiles pouvant être reliés à différents styles, que ce soit classique, rustique ou contemporain, on les aime pour les fauteuils, les coussins et les jetés.


Saviez-vous que la laine est la fibre textile la plus ancienne au monde? Elle fut la première fibre à être utilisée en tissage, il y a probablement… autour de 38 000 ans ! Soit quelque part entre les cromagnons et les néandertaliens!


La laine est utilisée pour tenir au chaud, mais elle est aussi utilisée pour les tapis au niveau institutionnel à cause de ses propriétés ignifuges.


Le lin est sans conteste le roi des décors organiques, il s’insère bien à une ambiance décontractée et chaleureuse.


De grande renommée par sa qualité, cette fibre naturelle est un textile hypoallergénique, les fibres sont isolantes l’hiver et respirantes en été et elles résistent bien à la lumière et à l’eau.

En décoration on utilise le lin pour la literie, les rideaux, les nappes, les coussins... La plus grande production du lin provient de la France.


La soie offre un air distingué, délicat et s’associe d’emblée au style classique sur les fauteuils, coussins, rideaux, abat-jour… C’est une douceur inégalée mais le prix en est élevé.


La dentelle est, évidemment, la reine des décors victoriens. Elle insuffle douceur et romantisme à nos décors. C’est le seul textile qui n’est pas tissé, la dentelle est un tissu sans trame ni chaîne, généralement en fil de soie, lin, ou fil synthétique, cette technique spécialisée est effectuée par les dentelliers à la main ou à la machine.


Le coton est versatile et s'adapte à plusieurs décors mais est particulièrement apprécié dans un décor simple et naturel, c’est le tissu le plus répandu, et la fibre naturelle la plus produite dans le monde. On l’utilise souvent pour la literie à cause de son confort, sa douceur et sa légèreté. Comme il est également très absorbant, on en fait également de douces serviettes de bain.


Petit Truc pour tout coton, au premier lavage, on peut ajouter du vinaigre dans l'eau pour fixer les couleurs.


Il existe sous différentes formes dont :


Le coton peigné, plus doux et plus fin car les fibres courtes en sont éliminées,


Le coton égyptien, délicat et soyeux est plus cher mais offre toutefois une durée de vie accrue. Les origines des semences de ce coton sont d’Égypte, d’où son nom.


La finette est elle aussi constituée de coton qui a été gratté pour que les fibres en ressortent, elle est chaude mais moins durable.


L'organza et les voilages nous plongent quant à eux dans la légèreté de la saison chaude. Ces derniers sont des tissus synthétique faits d’un tissage très léger afin de filtrer doucement la lumière. De toutes les couleurs et s’adaptant à plusieurs styles on les utilise principalement pour les rideaux. Plusieurs matières peuvent être utilisées pour les voilages dont le baptiste qui donne un aspect plus organique puisqu’il contient un pourcentage de fibres naturelles.


Parmi les autres textiles synthétiques ont retrouve entre autres le polyester et le satin. Ils sont généralement durables et faciles d’entretien.


LA PERCALE, digne de mention, est en fait un mélange de coton et de polyester, un bon achat pour les draps a cause de la forme du tissage par lequel le fil de coton enrobe le fil de polyester; la douceur du coton avec la résistance du polyester.


Le nombre de fil au pouce carré est quant à lui, un indicateur sur la densité du tissu, donc aussi un bon indicateur de la qualité mais comme certains fils sont plus fins que d’autres il faut également considérer que trop de fils au pouce carré s’ils sont moins fins, rendra le tissu moins respirant.


Donc au final tout est toujours une question … de fibre !


1 vue0 commentaire